Analyses





Émotions : une notion polymorphe qui interroge les postures éducatives Une analyse de Maëlle Dufrasne et Kim Tondeur - Novembre 2018

A la fois individuelles et collectives, les émotions préparent à l’action. Elles sont donc essentielles pour l’éducation. Dans cette analyse, nous tentons une approche générale des émotions, enrichie ensuite d’un témoignage de Maelle Dufrasne, formatrice à l’Institut d’Éco-Pédagogie (IEP). Thématiques Émotions Posture de l’animateur·rice Mise en action Pour entamer la réflexion Quelle est la place des émotions en Éducation relative à l’Environnement et comment animateur·rice·s et enseignant·e·s (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

L’universalité des émotions en question Une analyse de Guillemette Lauters – Décembre 2018

Le colloque organisé par l’Institut d’Éco-Pédagogie (IEP) sur les émotions dans nos rapports avec l’environnement fut l’occasion, pour de nombreux acteurs de terrain en Éducation relative à l’Environnement (ErE), d’échanger expériences et préoccupations sur la thématique. Plusieurs interventions et activités proposées ont suscité de vifs échanges et interrogations. Parmi celles-ci, l’intervention d’Anna Tcherkassof, qui démontrait que toutes les cultures ne partagent pas nécessairement les (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Peurs de la nature et ruptures sociales : quelles relations ?
Vers une convergence des thématiques et des luttes environnementales et sociales
Une analyse de Kim Tondeur - Novembre 2018

Si l’importance d’un phénomène se mesure au nombre de mots qui existent pour le décliner, alors la peur occupe sans nul doute une place fondamentale dans notre société. La trouille, la crainte, la frousse, l’effroi, la pétoche, la panique, la terreur, la hantise, la frayeur, l’inquiétude, l’épouvante, le frisson, l’horreur, la couardise, les chocottes et la poltronnerie, en voilà un attirail de variations pour une même émotion. Et je suis sûr que vous en connaissez d’autres... Thématiques Émotions (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Les anxiétés écologiques :
une déconstruction nécessaire pour l’action citoyenne en faveur de l’environnement
Une analyse de Kim Tondeur - Novembre 2018

Selon les psychosociologues David Faure, Danielle Hans et Christian Michelot, le sentiment ou l’affect d’anxiété a aujourd’hui « envahi l’espace public ». Avec les attentats terroristes en Belgique et dans le reste de l’Europe, par exemple, qui laissent planer le sentiment d’une menace toujours latente mais désespérément impossible à prévenir. Des événements tragiques qui ne seraient pas isolés mais s’articuleraient à d’autres sources contemporaines d’anxiété aussi multiples que variées pour façonner le (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

(Se) raconter pour (se) transformer :
le théâtre-action au service de l’éducation relative à l’environnement
Une analyse de Kim Tondeur – Décembre 2018

Raconter et se raconter, à soi-même et à autrui, est un élément fondateur des sociétés humaines qui se construisent au fil des âges grâce à la transmission de récits. Dans cette analyse de l’Institut d’Éco-Pédagogie, nous avons fait le pari de vous parler du parlé. Ou, plus justement, de l’importance de la narration dans les activités d’Éducation relative à l’Environnement (ErE). Pourquoi (se) raconter ? Le récit peut-il être un moyen de transformation de soi, de sa relation aux autres et à (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Les émotions et le conte au service d’une transformation écosociale ?
Une interview avec Marie Bylyna
Une analyse de Kim Tondeur – Décembre 2018

Au travers de ses analyses et de ses formations, l’Institut d’Éco-Pédagogie (IEP) s’attelle depuis plusieurs mois à décortiquer la thématique des émotions afin de mieux comprendre cette dimension omniprésente de notre quotidien et des pratiques pédagogiques en Éducation Relative à l’Environnement (ErE). Pour la rédaction de cette analyse, nous sommes allés à la rencontre de Marie Bylyna, conteuse professionnelle et formatrice au conte à l’IEP. Pour notre formatrice, le jeu émotionnel serait (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Susciter dès le plus jeune âge un engagement en faveur de la nature : une affaire d’émotions, de pratiques et de postures pédagogiques. Une interview avec Sarah Wauquiez Une analyse de Kim Tondeur - Décembre 2018

Sarah Wauquiez est psychologue de formation, enseignante et éducatrice par la nature. L’Institut d’Éco-Pédagogie (IEP) est allé à sa rencontre lors de la « Semaine du Dehors » organisée par le collectif « Tous Dehors ». L’occasion de recueillir son avis sur la place des émotions dans les pratiques éducatives et le rôle que peut jouer la relation émotionnelle à l’environnement dans l’engagement en faveur de la nature. Une interview qui s’inscrit dans notre série d’analyses sur la place des émotions (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Les professionnel.le.s de l’ErE : militant.e.s, activistes, ou en militance ? Quel mot choisir pour qualifier notre engagement ? Une analyse de Kim Tondeur – Décembre 2018

Le militantisme, c’est quoi, ça, finalement ? Ce mot n’est-il pas d’hier ? Aujourd’hui, on parle plus volontiers d’activisme et de militance ! Dans cette analyse, nous nous tournons vers l’éducation permanente, un secteur qui revendique depuis toujours son souffle militant, pour interroger ces différents mots de l’engagement. Trop souvent utilisés comme étant interchangeables, il semblerait que ces derniers renferment en eux des réalités d’action et d’engagement bien différentes. In fine, plus (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

L’engagement en éducation relative à l’environnement : une triple responsabilité associative ? Une analyse de Kim Tondeur – Décembre 2018

Ces derniers mois auront été l’occasion pour l’équipe de l’Institut d’Eco-Pédagogie (IEP) de réfléchir aux valeurs défendues par l’association et ses membres, au sens de notre pratique et à l’identité de notre association. Parmi d’autres questions, celle de l’engagement de l’IEP, inséparable du débat sur son identité, fut parmi les plus discutées. Qui sommes-nous et que voulons-nous accomplir ? Quelle est la portée de notre engagement associatif ? Cet engagement est-il d’ordre militant ? Et quels (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Trois pistes de solutions pour retrouver la force régulatrice de la société civile et limiter la catastrophe environnementale
Interview avec Majo Hansotte
Une analyse de Kim Tondeur – Décembre 2018

Le dimanche 2 décembre 2018, nous étions près de 75000 dans les rues de Bruxelles pour réclamer de nos représentants une politique climatique plus ambitieuse. Bien au-delà des 25000 personnes annoncées, le succès de cette marche largement suivie par les associations environnementales était à la fois rassurant et sans ambiguïté. Dès le lendemain, la COP 24 à Katowice enterrait tous les espoirs soulevés la veille. Non seulement notre premier ministre Charles Michel n’y était pas présent, (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

L’émancipation individuelle et collective : quelle signification lui donner en formation d’adultes dans le secteur de l’ErE ? Une analyse de Christine Partoune - Décembre 2018

À l’Institut d’Éco-Pédagogie, nous avons eu comme projet d’examiner nos pratiques de formation sous l’angle de l’émancipation individuelle et collective, non seulement pour répondre aux attentes de l’éducation permanente, mais surtout parce que nous pensons que cela fait partie intégrante des principes que nos formateurs appliquent de manière transversale. Cette intention se traduit souvent de manière implicite dans la conception des formations. Poser un regard plus aigu à l’aide d’une grille de (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

L’ErE en milieu populaire questionne les limites d’un plaidoyer pour davantage de nature sauvage en ville Une analyse de Christine Partoune - Décembre 2018

Dans le secteur de l’Éducation relative à l’Environnement (ErE) comme de la petite enfance, les arguments pour plus de nature en ville et un contact fréquent des enfants avec la nature font sans doute consensus. Mais sont-ils pour autant partagés ? Dans les villes où une gestion écologique des espaces verts a été mise en place, les études montrent que l’acceptabilité sociale de la nature sauvage ne va pas de soi. Souvent portée par des groupes socioculturels bien définis, la promotion de (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Déconstruire le mythe du sauvage : une attention éthique nécessaire en ErE Une analyse de Kim Tondeur – Décembre 2018

Face aux crises écologiques et climatiques et à l’apparente incapacité du système à sauver la planète et l’environnement, la tentation est grande de chercher dans d’autres sociétés comme dans notre propre passé des alternatives écologiques crédibles et une lueur d’espoir en l’humanité. Une démarche à laquelle l’Éducation relative à l’Environnement (ErE) n’est pas imperméable et qui, aussi louable soit elle, présente le danger de contribuer à la reproduction de mécanismes de pensée hérités (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Se préparer au retour des grands carnivores en Europe : en quoi l’ErE est-elle concernée ? Une analyse de Christine Partoune - Décembre 2018

Depuis plusieurs années, le loup est de retour en France. Aujourd’hui, il semble aussi opérer son retour en Belgique. À l’instar d’autres grands carnivores comme l’ours ou le lynx, le loup est désormais protégé en Europe et sa réapparition dans nos régions nous impose de trouver les stratégies adéquates pour apprendre à coexister avec cette espèce que les hommes ont de tous temps chassé et repoussé. Une cohabitation et un vivre ensemble qui reste à inventer et qui n’est pas sans résonance (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

Quels sont les enjeux sociétaux des incivilités environnementales ? Une analyse de Christine Partoune - Décembre 2018

Les incivilités environnementales font de plus en plus la une des journaux et la propreté est devenue une priorité de nombreux programmes politiques, en cette période d’élections communales et provinciales. C’est que le problème est devenu crucial, en effet. Mais que recouvre au fond le concept d’incivilité environnementale ? A quelles visions de l’environnement fait-on référence ? Le but de cette analyse est d’apporter un éclairage sur les enjeux sociétaux d’une éducation écocitoyenne en lien (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

La prévention de l’incivilité environnementale : quels enjeux éducatifs pour le secteur socioculturel ? Une analyse de Christine Partoune - Décembre 2018

Nous proposons dans cette analyse d’interroger la place des acteurs socioculturels du secteur éducatif dans la prévention des incivilités environnementales. Pour ce faire, nous avons revisité cette problématique à la lumière des fondements de l’éducation relative à l’environnement, qui constituent notre identité en tant que formateurs à l’Institut d’Eco- pédagogie et nous avons tenté de modéliser les enjeux éducatifs à articuler pour composer une stratégie pédagogique cohérente avec ces (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !

L’ère du plastique : Histoire et enjeux d’un matériau emblématique des sociétés industrielles avancées Une analyse de Christophe Ferrari - Décembre 2018

Légers, peu coûteux, faciles à produire et à travailler, les plastiques sont rapidement devenus des substituts de choix à toute une série de matériaux dans toute une gamme de secteurs. Ainsi, que ce soit dans nos habitations, nos véhicules, nos vêtements ou les plus divers de nos objets usuels, la part prise par les métaux, le bois, le verre, etc. s’est progressivement réduite à mesure qu’augmentait celles des plastiques. Toutefois, l’accroissement continu du taux de production mondial des (...)

Pour lire la suite, cliquez ici !