DANS LA MÊME RUBRIQUE

La jeunesse se bouge les fesses et remet du débat dans la cité !
Les jeunes pour le climat.
Vers un renouveau politique ?
Émotions : une notion polymorphe qui interroge les postures éducatives
L’universalité des émotions en question
Peurs de la nature et ruptures sociales : quelles relations ?
Vers une convergence des thématiques et des luttes environnementales et sociales
Les anxiétés écologiques :
une déconstruction nécessaire pour l’action citoyenne en faveur de l’environnement
Les émotions et le conte au service d’une transformation écosociale ?
Une interview avec Marie Bylyna
Susciter dès le plus jeune âge un engagement en faveur de la nature : une affaire d’émotions, de pratiques et de postures pédagogiques. Une interview avec Sarah Wauquiez
Les professionnel.le.s de l’ErE : militant.e.s, activistes, ou en militance ? Quel mot choisir pour qualifier notre engagement ?
L’engagement en éducation relative à l’environnement : une triple responsabilité associative ?
Trois pistes de solutions pour retrouver la force régulatrice de la société civile et limiter la catastrophe environnementale
Interview avec Majo Hansotte
L’émancipation individuelle et collective : quelle signification lui donner en formation d’adultes dans le secteur de l’ErE ?
L’ErE en milieu populaire questionne les limites d’un plaidoyer pour davantage de nature sauvage en ville
Déconstruire le mythe du sauvage : une attention éthique nécessaire en ErE
Se préparer au retour des grands carnivores en Europe : en quoi l’ErE est-elle concernée ?
Quels sont les enjeux sociétaux des incivilités environnementales ?
La prévention de l’incivilité environnementale : quels enjeux éducatifs pour le secteur socioculturel ?
L’ère du plastique : Histoire et enjeux d’un matériau emblématique des sociétés industrielles avancées




(Se) raconter pour (se) transformer :
le théâtre-action au service de l’éducation relative à l’environnement

Une analyse de Kim Tondeur – Décembre 2018


Raconter et se raconter, à soi-même et à autrui, est un élément fondateur des sociétés humaines qui se construisent au fil des âges grâce à la transmission de récits. Dans cette analyse de l’Institut d’Éco-Pédagogie, nous avons fait le pari de vous parler du parlé. Ou, plus justement, de l’importance de la narration dans les activités d’Éducation relative à l’Environnement (ErE). Pourquoi (se) raconter ? Le récit peut-il être un moyen de transformation de soi, de sa relation aux autres et à l’environnement ? Pour tenter de répondre à ces questions, nous nous penchons sur une formation en théâtre-action qui fait la part belle à l’expression narrative et à la dimension coopérative d’un récit. Outil célèbre et rôdé de l’éducation permanente, le théâtre-action pourrait aussi être une clé pour ne pas désespérer face à l’urgence écologique et climatique, et un outil d’expression et de dénonciation des injustices environnementales.

Thématiques
- Narration
- Intelligence émotionnelle
- Injustices environnementales
- Pédagogie de la créativité

Pour prolonger la réflexion
- Pourquoi racontons-nous des histoires ?
- Quelle est la place du récit dans les activités en ErE ?
- Quelles formes de théâtre-action seraient les mieux adaptées à l’expression et la dénonciation des injustices environnementales ?

Télécharger l’analyse

PDF - 4.3 Mo
(Se) raconter pour (se) transformer : le theatre-action au service de l’ErE






Forum de l'article