DANS LA MÊME RUBRIQUE

L’universalité des émotions en question
Les professionnel.le.s de l’ErE : militant.e.s, activistes, ou en militance ? Quel mot choisir pour qualifier notre engagement ?
Les anxiétés écologiques :
une déconstruction nécessaire pour l’action citoyenne en faveur de l’environnement
Émotions : une notion polymorphe qui interroge les postures éducatives
Peurs de la nature et ruptures sociales : quelles relations ?
Vers une convergence des thématiques et des luttes environnementales et sociales




L’engagement en éducation relative à l’environnement : une triple responsabilité associative ?

Une analyse de Kim Tondeur – 2018


Ces derniers mois auront été l’occasion pour l’équipe de l’Institut d’Eco-Pédagogie (IEP) de réfléchir aux valeurs défendues par l’association et ses membres, au sens de notre pratique et à l’identité de notre association. Parmi d’autres questions, celle de l’engagement de l’IEP, inséparable du débat sur son identité, fut parmi les plus discutées. Qui sommes-nous et que voulons-nous accomplir ? Quelle est la portée de notre engagement associatif ? Cet engagement est-il d’ordre militant ? Et quels sont les outils dont nous disposons pour stimuler et éduquer à l’écocitoyenneté critique, en faveur d’une société socialement et écologiquement juste ? Ces questions, nous ne sommes pas les seuls à nous les poser en Éducation relative à l’Environnement (ErE). Au travers de cette analyse, notre but n’est pas d’apporter une réponse « clé sur porte » mais plutôt de contribuer à un débat large sur le sens de l’engagement en ErE en partageant les réflexions de l’IEP à ce sujet.

Thématiques
- Engagement
- Responsabilité associative
- Identité de l’ErE

Pour entamer la réflexion
- Travailler dans le secteur associatif, un travail comme un autre ?
- Quelles formes prend mon engagement associatif pour un changement écosocial ?

Télécharger l’analyse

PDF - 184.3 ko
L’engagement en ErE : une triple responsabilité associative ?







Forum de l'article